Faites-vous laid(e) pour les fêtes !

bruid_van_frankenstein_00_web

Vous voulez être certain(e) que tous les regards se tourneront vers vous ce soir-là ? Vous voulez sortir du lot ? Vous aimez le do it yourself ? Ce tuto maquillage d’Halloween est fait pour vous.

Quels produits utiliser ?

Pour obtenir une vilaine peau, vous pouvez utiliser du latex liquide. Ce produit devient transparent en séchant, et surtout il se rétracte et plisse la peau. Soyez très prudents avec le latex liquide car de rares personnes sont allergiques au latex. Testez d’abord une petite dose sur votre avant-bras pendant une demi-heure. Si vous constatez des rougeurs ou des démangeaisons, emed_947nlevez tout de suite le latex liquide et arrêtez de l’utiliser. Vous pouvez également opter pour de fausses peaux sans latex. Elles laisseront moins de place à votre créativité mais ne présentent pas de risque d’allergie.

 

Pour les couleurs, optez pour un fard hypoallergénique à base d’eau. Ces produits sans parabène sont très respectueux de la peau, ils s’appliquent et s’enlèvent facilement.

                              med_1932

Pour un vampire, optez pour le blanc. Pour un zombie ou une sorcière, du blanc avec quelques touches de vert pâle seront du plus bel effet.

Pour des fausses blessures, vous pouvez recourir à la pâte à cicatrice. En travaillant celle-ci vous pourrez faire des reliefs sur votre peau. En y ajoutant du rouge et un peu de noir vous obtiendrez de superbes plaies plus vraies que nature. La pâte à cicatrice s’utilise sur les parties mobiles de la peau (front, joue, …). Pour les parties fixes de la peau (nez, menton) la pâte à nez donnera de meilleurs résultats.

     med_946    Enfin, n’oubliez surtout pas le faux sang ! Utilisez celui de couleur claire pour simuler une blessure toute fraîche et celui de couleur foncée pour les plaies anciennes où le sang a déjà coagulé.

Les plus audacieux complèteront leur maquillage avec une paire de lentilles de fantaisie, l’accessoire à la mode ces dernières années.

 

Faut-il être doué ?

Non. Nul besoin d’être Picasso pour réussir un maquillage d’Halloween convenable. Vous aurez avant tout besoin d’un miroir et d’un peu de temps.

Si vous manquez de confiance dans vos capacités, optez pour un modèle très simple et limitez-vous à utiliser fards, faux sang et lentilles. Cela peut déjà donner d’excellents résultats : un fond vert pâle, du rouge à lèvres noir et vous voilà transformée en sorcière ! Un fond blanc, de fausses canines pointues, un peu de faux sang au coin des lèvres et voilà Monsieur transformé en Dracula.

L’utilisation de la pâte à cicatrice et du latex liquide demande un peu plus de dextérité.

Vous trouverez ici de nombreux exemples de grimages d’Halloween sur le site de Grimas, le fabricant néerlandais des produits que nous vendons : cliquez ici

 

Vous n’êtes vraiment pas doué ou vous n’avez pas le temps ?

Alors optez pour la solution la plus simple : le tatouage. Il existe à présent des décalcomanies en 3 dimensions de fausses blessures. Vous n’aurez alors besoin que d’une éponge, un peu d’eau et 2 minutes pour appliquer sur votre peau balafres, brûlures ou sourire de l’ange.

Il existe également de nombreuses fausses blessures toutes faites, à coller sur la peau au moyen d’une colle spéciale. Ici, il suffit alors de faire un léger raccord de fond de teint pour que la couleur de la prothèse et la couleur de votre peau soient unies.

med_1001

On n’arrête décidément pas le progrès !